édition

La bouche en papier

Une fois n’est pas coutume, quatre illustratrices (de l'ESAL) aux styles fort différents accompagnent le texte, en quatre cahiers qui l’encadrent.

Cela ouvre à une belle réflexion sur le rapport texte/image, à ce que c’est qu’illustrer un texte comme une forme d’interprétation dans un univers graphique qui tout à la fois en respecte les grandes lignes mais exprime aussi l’imaginaire propre à chaque illustratrice.

Papiers découpés et rayures seyes en clin d’œil chez Jihan Dehon, dans des couleurs jaunes dominantes. Grisaille du personnage confronté aux autres en couleurs agressives chez Camille Coucaud. Papiers découpés encore chez Pauline Morel, ainsi que carte à gratter dans une bichromie dominante bleue et rouge et une abondance de papillons comme issus des lèvres de Tom. Personnage croqué dans un univers où figurent des mots écrits chez Mona Hackel dans des dominantes de noir et de jaune.

Réalisé par Thierry Cazals / Jihan Dehon, Camille Coucaud, Pauline Morel, Mona Hackel

Edité aux Editions du Pourquoi pas, 2019

→ Découvrez l'article complet ici