École Supérieure d'Art de Lorraine - Épinal | DNA Design d'expression, mention Image & narration

DNA3

Résonance des temps

L’artiste Clément Richem est intervenu du 25 au 27 octobre auprès des étudiants de troisième année. Ensemble, ils ont réfléchi à la thématique ‘r& ... [SUITE]

Exposition

L'école du livre

Les étudiant·e·s de 3ème année présentent à la BMI leurs travaux d’édition réalisés en 2ème année. Suite à des ateliers ... [SUITE]

Happening

Partir en liv(R)e

Mercredi 10 novembre, les étudiant.e.s  de 3ème année étaient dans la place et au cœur de l’exposition L’école du livre à la BMI, pour lire en ... [SUITE]

Évènement

Lire et faire lire

L’ÉSAL Épinal a participé aux 20 ans de Lire et faire lire. Ce programme national d'ouverture à la lecture et de solidarité intergénérationnelle est mis en place sur le dé ... [SUITE]

Partenariat

Collection de cartes illustrées

Pour célébrer les 100 ans de la Fédération Médico-Sociale, neuf étudiant·e·s du Pôle Arts Plastiques Épinal ont travaillé sur les neuf valeurs ... [SUITE]

Salon de l'édition du réseau LoRa

Numéro #1

L'ÉSAL était présente au salon de l'édition du réseau d'art contemporain LoRa, Numéro #1 les 16 et 17 octobre afin de présenter ses éditions aux côt& ... [SUITE]

Workshop - hors les murs

Grand air

En amorce du studio édition qui occupe tout ce semestre la classe DNA2, s’est organisé un workshop hors les murs avec la classe entière et plusieurs enseignants.Les étudiants sont partis au Grand ... [SUITE]

septembre
voir toutes les actus

ÉSAL Épinal - Images & narrations

L’école propose un enseignement post-baccalauréat réparti sur 3 ans et sanctionné par un diplôme national d’arts, images et narrations, design graphique délivré par le Ministère de la Culture et de la Communication.

L’école d’Epinal est porteuse d’une histoire qui s’est toujours située dans le champ de l’image narrative, du design graphique et de l’édition. Les pratiques d’expérimentation, de création se sont épanouies dans ces territoires.

L’imagerie traditionnelle, dite «populaire» abordait des thèmes extrêmement diversifiés à travers la religion, la politique, la fiction et la pédagogie. Les images relevant de la fiction et de la pédagogie s’avéraient inventives et intéressantes sur bien des points : elles créaient des personnages psychologiquement signifiants dans le cadre social, elles développaient des systèmes de narration nouveaux, elles utilisaient des mises en formes originales (jeux, découpages à monter, dioramas...), elles faisaient appel à des techniques d’impression industrielles, à des créateurs de talent, elles vulgarisaient les connaissances, elles découvraient enfin un public nouveau, celui de la jeunesse.

L’exemplarité des expériences menées nous conduit à poser les questions qui interrogent l’image narrative et « l’illustration » dans une acception la plus large qui soit : la fonction de l’image, son fonctionnement, sa formalisation, sa diffusion...

Il convient d’insister sur le fait que l’image se situe de plus en plus dans l’ensemble des données médiatiques et technologiques contemporaines et notamment dans le didactique (langage linéaire et interactif), dans les domaines ludiques (jeux), dans la communication institutionnelle et privée, dans l’édition de jeunesse.
Le projet pédagogique répond aux exigences actuelles de la production de l’image et du signe et de leur diffusion.

plaquette école


Téléchargez le PDF

Livret de l'étudiant


Téléchargez le PDF

Portes ouvertes

SAM 6 FEVRIER 2021 | En ligne

taxe d'apprentissage


Téléchargez le PDF